Méditation du jour
- 30 octobre
Le don de la persévérance finale ”

Le recours à Marie

est particulièrement un moyen infaillible d’obtenir cette grâce.

Notre Mère céleste est toute-puissante

et toute bonne ;

et à ce double titre, nous sommes assurés d’acquérir par elle

cette haute faveur de Dieu.

L’Église elle-même ne nous invite-t-elle pas à la lui demander ?

Il n’est point de prière qu’elle place plus ordinairement sur nos lèvres, à l’honneur de la Reine du Ciel,

que celle de la Salutation angélique ;

et la grâce qu’elle nous y fait demander à Marie,

c’est celle de la persévérance finale,

c’est celle de prier pour nous maintenant

et à l’heure de notre mort.

Le Rosaire, qui n’est presque en entier

que la répétition de l’Ave Maria,

n’est, à proprement parler,

qu’une demande continuelle à Marie

de la persévérance finale.

Quelle confiance ne doit pas nous inspirer cette pensée

que la prière que nous aimons à répéter si souvent à la Mère de Dieu

aboutit à cette simple demande :

Priez pour nous,

pauvres pécheurs,

maintenant

et à l’heure de notre mort !


(Le Mois du Rosaire)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|