Méditation du jour
- 11 avril
C’est à la mort de Jésus-Christ

sur la croix

que nous devons notre salut. ”

C’est à la mort de Jésus-Christ

sur la croix

que nous devons notre salut.

Non pas que les autres souffrances

et actions

de Notre-Seigneur

n’y aient pas contribué

ou soient incapables d’y suffire ;

mais Dieu le voulant ainsi,

et le Fils acceptant cette clause,

la mort de Jésus

fut destinée principalement

à cette tâche de satisfaction,

de mérite,

de sacrifice,

de rédemption,

que d’un seul mot nous appelons le salut.

Les autres souffrances

et opérations du Christ

n’y étaient destinées que par leur connexion

avec le sacrifice sanglant

dans lequel elles devaient trouver leur consommation.


(Cardinal Billot)


Jeudi 29 octobre 2020
de la Férie
4e classe
Temps après la Pentecôte

S. Narcisse,

évêque et confesseur



Oraison - collecte
Laissez-Vous fléchir, nous Vous en prions, Seigneur, et accordez à Vos fidèles le pardon et la paix, afin qu’ils soient purifiés de toutes leurs fautes, et qu’ils Vous servent avec un cœur rempli de confiance. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
On lit au Martyrologe romain :


« À Jérusalem, l’anniversaire du bienheureux Narcisse évêque. Digne de louange pour sa sainteté, sa patience et sa Foi, ce fut par une heureuse mort qu’il s’en alla vers le Seigneur, à l’âge de cent seize ans. »


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Souffrez la calomnie avec patience et laissez à Dieu le soin de vous justifier.



Méditation du jour
Ô mon âme, prépare-toi avec soin à recevoir ton Dieu  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|