Le Bulletin Dominical
Bulletin « quasi-paroissial » fondé à Cannes en avril 1983

  • Pour donner le calendrier liturgique de la semaine avec les horaires des offices et des Messes ;

  • pour servir de lien spirituel ;

  • pour laisser couler, semaine après semaine, une petite goutte d’eau qui finit par creuser un petit trou.

129

« Quasi-paroissial », parce que, à cause de la défaillance de l’Autorité dans l’Église, un prêtre —qui veut rester fidèle à la tradition— ne peut en aucun cas être curé d’une paroisse. Tout au plus peut-il se mettre au service d’un groupe de fidèles et, restant sur place pour être à leur disposition, tenter de fonctionner comme autrefois sur le modèle des paroisses. Pour survivre.

Vous voudrez bien noter que le contenu de chaque numéro n’est qu’un extrait de la version papier, même s’il lui arrive parfois de paraître assez complet.

Veuillez noter également que la parution « en ligne » n’est pas systématique. De même, ce que nous en publions ne se fait pas à la date de parution de l’édition-papier, mais selon les opportunités en utilisant aussi des numéros anciens.

La version papier du Bulletin Dominical est disponible à parution : hebdomadaire, avec le calendrier liturgique de la semaine à venir. On peut la recevoir, sur demande, par la poste et sur abonnement. (Voir la rubrique : nous contacter en marge gauche, pavé bleu).


Lundi 1er mars 2021
de la deuxième semaine de Carême
3e classe
Temps du Carême



Oraison - collecte
Daignez faire, ô Dieu tout-puissant, que Vos fidèles, qui, pour mortifier leur chair, observent l’abstinence, jeûnent aussi du péché, en pratiquant la justice. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour

Fils d’une illustre et riche famille du diocèse de Vannes, saint Aubin abandonna le monde et ses promesses pour se captiver tout jeune encore sous le joug de la vie religieuse.


À trente-cinq ans il était abbé de son monastère de Cincillac, et à cinquante ans l’Église d’Angers l’élut pour son pasteur.


Prêchant sans relâche, se livrant au soin des pauvres, des affligés, des veuves, il obtint de nombreuses guérisons et la résurrection de deux morts.


Sur ses instances, Childebert favorisa la tenue du IIIe concile d’Orléans, qui rendit des décrets importants pour le maintien de la discipline ecclésiastique.


Saint Aubin vengea d’une manière éclatante la sainteté du mariage et le respect dû aux canons de l’Église.


S’étant rendu à Arles pour consulter saint Césaire, il mourut en route, à l’âge de près de quatre-vingts ans, vers le milieu du VIe siècle.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Soyez prêt à tous les sacrifices pour le soulagement du prochain.

Méditation du jour
Saint Joseph est le patron spécial de la bonne mort  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|