Doctrine de l’Église
La doctrine de l’Église (ou doctrine catholique)

Nous donnerons des textes, ou des extraits consistants, de documents d’Église comme ceux des Souverains Pontifes ou des Dicastères romains qui font autorité dans l’Église puisque faisant partie de l’enseignement et de l’autorité du Magistère.

Nous donnerons ici également des textes d’auteurs catholiques : ceux des théologiens qui s’inscrivent dans la ligne du Magistère de l’Église tels que les auteurs d’ouvrages et de manuels classiques utilisés naguère dans les bons séminaires et les universités catholiques.

205

Les textes émanant de l’Autorité de l’Église ont valeur doctrinale selon la matière qu’ils contiennent et selon la portée donnée par l’Autorité.

Il faut certes le jugement de l’Autorité de l’Église pour qualifier avec certitude les auteurs et leurs ouvrages quant à la doctrine de la foi ou de la moralité qu’ils enseignent. C’est ainsi que les Pères de l’Église sont reçus dans l’Église non pas à cause de leur ancienneté (et de celle de leurs écrits) mais à cause de l’approbation de l’Église acquise grâce à leur conformité à la doctrine enseignée par l’Église.


Vendredi 18 janvier 2019
de la Férie
4e classe
Temps après l’Épiphanie



Oraison - collecte
Dieu tout-puissant et éternel qui régissez tout à la fois le Ciel et la terre ; écoutez avec clémence les prières de Votre peuple, et accordez Votre paix à nos temps. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de Ste Prisque, vierge et martyre :


Faites, nous Vous en prions, Dieu tout-puissant, que célébrant la naissance de la bienheureuse Prisque, Votre Vierge et Martyre, nous goûtions la joie de cette solennité annuelle et que nous profitions de l’exemple d’une si grande Foi. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Sainte Prisque, âgée de treize ans, subit, sous l’empereur Claude (Ier siècle), de cruels tourments.


On voulait la contraindre à adorer les idoles, mais sa grande Foi la remplit de la force divine de Jésus et elle entra au Ciel, ceinte de la double couronne de sa virginité et de son martyre.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Priez beaucoup pour le triomphe de l’Église contre l’impiété.

Méditation du jour
L’âme qui aime Dieu  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|