Méditation du jour
- 8 avril
Sur le sépulcre du Christ qui devient glorieux et nous transforme. ”

D’ordinaire

la mort est fatale

aux grandes célébrités ;

la gloire la plus retentissante

vient s’éteindre

dans le silence des tombeaux.

Il n’en va pas ainsi de Jésus-Christ.

Son sépulcre devient glorieux.

Il continue à ravir

les esprits

et les cœurs

et à provoquer

tous les dévouements.

Pour Lui,

les Apôtres abandonnent leur patrie,

s’en vont aux extrémités du monde

prêcher Son Évangile,

malgré les menaces les plus terribles,

malgré les prisons,

les glaives,

les persécutions

et la mort.

Pour Lui,

les Martyrs sacrifient leur vie ;

pour Lui,

les docteurs étudient,

parlent,

écrivent.

À l’heure actuelle,

une multitude innombrable de fidèles

Le bénissent

dans Son Évangile ;

dans Sa Croix,

étendard de la civilisation ;

dans Ses Sacrements,

principe fécond de vie surnaturelle et de vertu ;

dans les fêtes chrétiennes

qui rappellent le cycle des grands événements de Sa vie ;

dans Son Eucharistie,

où Il vit véritablement,

réellement

et substantiellement

au milieu de nous,

pour recevoir nos hommages,

entendre nos prières,

consoler nos douleurs

et nous combler

de Ses largesses

et de Ses miséricordieuses bontés.


(Abbé Rolland)


Samedi 18 septembre 2021
S. Joseph de Cupertino,

confesseur
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu qui, après que Votre Fils unique eut été élevé de terre, avez voulu attirer tout à Lui, faites, dans Votre miséricorde, que, nous élevant au-dessus de tous les désirs terrestres, à l’exemple et par les mérites de Votre séraphique Confesseur Joseph, nous méritions d’arriver auprès de Celui qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Humble fils de saint François d’Assise, dont nous célébrions hier les Stigmates, saint Joseph glorifie aussi la Croix de Jésus que la liturgie exaltait il y a quelques jours (14 septembre).


Comme le séraphique patriarche, il s’appliqua en effet à rester attaché à la Croix par une pauvreté complète, une obéissance héroïque et une pureté virginale.

Grâce à son esprit de sacrifice et de prière, il acceptait avec une sainte patience et une grande sérénité d’âme les outrages, les reproches et toutes sortes d’injures.

Aussi Dieu, qui exalte les humbles, le fit passer du rang des Frères dans celui des Clercs, et l’éleva jusqu’au Sacerdoce.


Il opérait de tels miracles qu’il supplia le Ciel de lui retirer les dons remarquables dont il était comblé.

Il mourut saintement à Osimo, en 1663.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Les adversités, les tribulations de la vie sont les grâces les plus particulières et les plus désirables ; recevons-les comme telles, avec patience, avec constance et avec joie.

(Saint Joseph de Cupertino)


Méditation du jour
Saint Joseph de Cupertino  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|