Méditation du jour
- 30 juillet
Jésus pleure sur Jérusalem ”

Un docteur de l’Église a dit que les larmes, c’est le sang de l’âme.

Or le sang, c’est la vie, et la vie de l’âme c’est l’amour.

C’est donc l’amour qui distille les larmes.

Mais comme il y a deux espèces d’amour, l’amour de Dieu et l’amour de soi-même, il y a aussi deux espèces de larmes, les larmes divines et les larmes humaines.

Les larmes d’amour que Notre-Seigneur a versées sur Jérusalem étaient des larmes divines ;

Il n’a pas pleuré à la pensée des tourments qu’Il allait subir, mais Il a pleuré à la vue des malheurs effroyables qui plongeraient dans la ruine et les ténèbres ceux qui repoussent la paix et la lumière.

Pleurons avec Jésus-Christ sur Jérusalem et entrons dans Ses sentiments de compassion ;

afin que, par une charité désintéressée, et oubliant nos propres peines, nous ressentions les peines de notre prochain.

(R.P. Théodore RATISBONNE, missionnaire apostolique)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|