• Pour le dimanche après l’Épiphanie :

  • Ce premier dimanche après l’Épiphanie est la fête de la Sainte Famille de saint Joseph, de la sainte Vierge Marie et de l’Enfant Jésus, modèle de toutes les familles, « dans laquelle les plus saints exemples sont proposés aux familles chrétiennes et de précieux secours offerts à ceux qui les sollicitent » (Martyrologe Romain).

    Voir les indications du :

    « Mois de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Famille ».

  • Premier dimanche après l’Épiphanie et solennité de l’Épiphanie pour les pays qui ne chôment pas le 6 janvier.

    Pour cette solennité voir au 6 janvier :

    L’Épiphanie de Notre Seigneur.

Chromolithographie tirée du somptueux ouvrage « La Vie et les Mystères de la Bienheureuse Vierge Marie,
Mère de Dieu », par l’Imprimeur-Éditeur Henri Charpentier, Nantes - 1859, (coll. personnelle)
La Sainte Famille de saint Joseph, la sainte Vierge et l
La Sainte Famille de saint Joseph, la sainte Vierge et l'Enfant-Jésus à Nazareth.
Fragment de la même page que l
Fragment de la même page que l'illustration précédente.

1183


Lundi 18 janvier 2021
de la Férie
4e classe
Temps après l’Épiphanie

Mémoire de Ste Prisque,

vierge et martyre à 13 ans



Oraison - collecte
Dieu tout-puissant et éternel qui régissez tout à la fois le Ciel et la terre ; écoutez avec clémence les prières de Votre peuple, et accordez Votre paix à nos temps. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mémoire de Ste Prisque, vierge et martyre :


Faites, nous Vous en prions, Dieu tout-puissant, que célébrant la naissance de la bienheureuse Prisque, Votre Vierge et Martyre, nous goûtions la joie de cette solennité annuelle et que nous profitions de l’exemple d’une si grande Foi. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Sainte Prisque, âgée de treize ans, subit, sous l’empereur Claude (Ier siècle), de cruels tourments.


On voulait la contraindre à adorer les idoles, mais sa grande Foi la remplit de la force divine de Jésus et elle entra au Ciel, ceinte de la double couronne de sa virginité et de son martyre.


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Priez beaucoup pour le triomphe de l’Église contre l’impiété.

Méditation du jour
L’âme qui aime Dieu  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|