3e dimanche après la Pentecôte
Solennité facultative du Sacré-Cœur

VOIR à la date du 7 juin

la FÊTE DU SACRÉ-CŒUR

432

C’est en Vous, Ô Jésus-Christ, que nous

trouvons les plus pures délices.

Oh ! qu’il est bon, qu’il est consolant d’habiter dans Votre Cœur si aimable et si aimant !

Heureux trésor, perle précieuse que Votre Cœur, ô Jésus-Christ : je sacrifierai tout pour l’acquérir.

Votre Cœur est le plus beau temple et le plus beau sanctuaire, et c’est dans ce temple et dans ce sanctuaire que j’adorerai mon Dieu, que je bénirai Son saint Nom.

Je dirai avec David : J’ai trouvé le Cœur de mon Frère, de mon Ami, l’aimable Jésus-Christ... Son Cœur est le mien, je ne peux plus aimer que par Son Cœur et selon Son Coeur.

Ô mon Dieu, mon adorable Maître, introduisez-moi dans Votre Cœur, dans ce Cœur dilaté par une charité sans mesure : que j’ysois purifié et sacrifié ; que j’y habite toute ma vie ; que j’y étudie Vos volontés pour y conformer la mienne à jamais, et que j’y demeure dans l’extase éternelle du paradis.

(Saint Bernard)

Référencement : La méditation du jour : avec saint Bernard, prions : Ô mon Dieu, introduisez-moi dans Votre Cœur.


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|