3e dimanche après la Pentecôte
Solennité facultative du Sacré-Cœur

VOIR à la date du 7 juin

la FÊTE DU SACRÉ-CŒUR

432

C’est en Vous, Ô Jésus-Christ, que nous

trouvons les plus pures délices.

Oh ! qu’il est bon, qu’il est consolant d’habiter dans Votre Cœur si aimable et si aimant !

Heureux trésor, perle précieuse que Votre Cœur, ô Jésus-Christ : je sacrifierai tout pour l’acquérir.

Votre Cœur est le plus beau temple et le plus beau sanctuaire, et c’est dans ce temple et dans ce sanctuaire que j’adorerai mon Dieu, que je bénirai Son saint Nom.

Je dirai avec David : J’ai trouvé le Cœur de mon Frère, de mon Ami, l’aimable Jésus-Christ... Son Cœur est le mien, je ne peux plus aimer que par Son Cœur et selon Son Coeur.

Ô mon Dieu, mon adorable Maître, introduisez-moi dans Votre Cœur, dans ce Cœur dilaté par une charité sans mesure : que j’ysois purifié et sacrifié ; que j’y habite toute ma vie ; que j’y étudie Vos volontés pour y conformer la mienne à jamais, et que j’y demeure dans l’extase éternelle du paradis.

(Saint Bernard)

Référencement : La méditation du jour : avec saint Bernard, prions : Ô mon Dieu, introduisez-moi dans Votre Cœur.


Samedi 19 octobre 2019
S. Pierre d’Alcantara,

confesseur
3e classe

Temps après la Pentecôte



Oraison - collecte
Ô Dieu, qui avez daigné faire briller dans Votre Confesseur, le bienheureux Pierre, les dons d’une admirable pénitence et d’une sublime contemplation, faites, s’il Vous plaît, qu’aidés de ses mérites et mortifiant notre chair, nous obtenions plus facilement les biens célestes. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il

Vie du Saint du jour
Né à Alcantara, en Espagne, de parents nobles, saint Pierre distribua ses biens en aumônes, et entra à seize ans dans l’Ordre séraphique de saint François.


Très rigide observateur de la règle primitive de l’institut franciscain, il mena en effet un genre de vie fort austère. Sa grande dévotion pour la Passion de Jésus fit naître en lui un amour extraordinaire de la pénitence.


Il mourut en 1562 et apparaissant à sainte Thérèse d’Avila, il lui dit : « Ô bienheureuse pénitence, qui m’a valu une si grande gloire ! »


 voir la grande vie du Saint


Résolution pratique du jour
Usez des choses de ce monde comme n’en usant pas, en vous rappelant constamment que c’est en vue de l’Éternité.

Méditation du jour
Tout Chrétien doit être fort  suite

|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|