Méditation du jour

S. Michel des Saints,

confesseur - 10 avril

Le grand bienfait du devoir ”

Béni soit Dieu

qui nous a donné le devoir !

C’est là Son plus grand bienfait,

la preuve la plus évidente

de Sa grande bonté à notre égard.

Que nous serions à plaindre,

si nous n’avions pas le devoir !

Nous serions livrés à nous-mêmes,

à nos instincts,

à nos désirs,

à nos passions…

Et nous irions de chute en chute

jusqu’à l’abîme !

Le devoir

c’est

la sauvegarde,

le chemin sûr,

la rampe,

le bouclier,

la barrière protectrice,

le rempart.

C’est aussi

l’inspirateur,

le stimulant de l’énergie ;

la source féconde

où se renouvellent les forces ;

c’est l’idéal,

c’est l’envol vers Dieu,

c’est l’affranchissement des passions,

c’est la liberté vraie,

celle du cœur

qui n’est plus asservi à lui-même.

Le devoir

est le mot qui condense toutes les aspirations les plus élevées du cœur humain.

Il les précise

et les empêche de s’égarer.


(R.P. Charton, c.ss.r.)


|Qui sommes-nous ?| Effectuer un don| Contacts|